Une première phase concluante

Le projet STAMP (Sustainable Technology Adaptation for Mali’s Pastoralists) conduit par SNV – Organisation Néerlandaise de Développement, vise à améliorer la résilience des éleveurs pasteurs, face aux évènements climatiques extrêmes, en facilitant leur utilisation des données géo-satellitaires et l’accès à des facilités de financement. Le projet a initié le développement du service d’information GARBAL, désormais accessible à partir de simples téléphones, afin d’aider les éleveurs pasteurs à décider des déplacements de leurs troupeaux à la recherche d’eau et de pâturages. La phase expérimentale du projet (2015-2018) financée par l’Agence Spatiale Néerlandaise (NSO) a permis de démontrer l’existence d’un marché reliant nouvelles technologies et communautés pastorales des régions de Gao et Ménaka. Riche en expériences et leçons apprises, cette phase a démontré l’utilité du déploiement d’un tel service, notamment au vu du nombre croissant d’utilisateurs. Sur cette base et, compte tenu de l’étendue des besoins à satisfaire pour améliorer les conditions d’exploitation de l’élevage en zone pastorale, une deuxième phase du projet financée sur 3 ans par le Royaume des Pays-Bas permettra d’étendre la couverture géographique du service aux régions de Kidal, Tombouctou, et Mopti. Par ailleurs, le contenu informationnel offert par le service sera étendu à des conseils notamment en matière de santé animale et, une application sera développée pour faciliter l’accès financier des éleveurs aux intrants.