Le projet STAMP est devenu STAMP+

Le projet STAMP+ a été soutenu lors d’une première phase d’expérimentation (2015-2018) par l’Agence Spatiale Néerlandaise (NSO) dans le cadre de la facilité de financement « GeoData for Agriculture & Water » (G4AW). Il a permis le développement du service d’information GARBAL qui vise l’amélioration de la résilience des éleveurs pasteurs face à la récurrence des évènements climatiques extrêmes grâce à l’accès aux données géo-satellitaires et de terrain. A partir de simples téléphones mobiles, des informations sur la disponibilité des eaux de surface, la disponibilité et la qualité de la biomasse, le niveau de concentration du bétail autour de ces ressources naturelles et, sur les prix, du bétail, des principales denrées agricoles et de l’aliment bétail sur les marchés à proximité sont désormais rendues accessibles.

Pour la nouvelle phase allant de 2019 à 2021, le bailleur est L’ambassade du Royaume des Pays Bas et depuis Novembre 2019 aussi la Coopération Suisse (DDC). SNV Mali continue à assurer le lead du projet. Elle a comme partenaires : ORANGE Mali qui gère et exploite commercialement le Centre d’Appel et met à profit son réseau, l’ONG locale TASSAGHT assure la collecte, la validation et la transmission des données de terrain et sensibilise les éleveurs sur l’utilisation du service. Les données satellitaires sur la biomasse, les eaux de surface et l’occupation de sols sont traitées et stockées par Hoefsloot Spatial Solution, une entreprise basée aux Pays-Bas. Le projet travaille aussi en partenariat avec le gouvernement Malien à travers le Ministère de l’Elevage et de la Pêche et ses départements qui accompagnent la promotion du service sur le terrain et le Ministère de l’Economie Numérique et de la Prospective qui, participe à la gouvernance du service. SNV Mali assure la coordination du projet et veille à ce qu’il réponde au mieux aux besoins et aspirations des éleveurs pasteurs, en tenant compte des réalités existantes. Cette nouvelle phase du projet prend en compte non seulement les aspects informationnels mais aussi des informations et conseils sur l’exploitation pastorale et la santé animale, la géolocalisation des infrastructures pastorales et une application digitale pour faciliter l’accès financier des éleveurs aux intrants. Elle permet aussi une extension vers les régions de Kidal Tombouctou et Mopti.

Cliquer sur le lien ci-dessous pour voir notre dernier newsletter 2020:

https://mailchi.mp/9b7f408d82c2/quand-les-satellites-guident-les-leveurs-au-sahel

Laisser un commentaire